AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Le chemin qui mène à l'enfer est pavé de bonnes intentions [Skandar&Qui?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bloody Rose
Astaroth © Ma Mimi d'Amûr ❤

Astaroth © Ma Mimi d'Amûr ❤
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Le chemin qui mène à l'enfer est pavé de bonnes intentions [Skandar&Qui?]   Sam 24 Sep - 16:54

Le chemin qui mène à l'[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

est pavé de bonnes intentions

Des bruits de pas agités, pourtant freinés par l’humidité du sol, résonnaient dans les souterrains vides ou habités, oubliés ou dissimulés, de l’imposante Cité d’Oppse. Mais qui aurait la bravoure juvénile de s’aventurer dans ces sinistres endroits ? Des fous empreints d’une démence apodictique qui veulent tendre le cou à la damnation éternelle ? Ou pensent-ils qu’ils perceront le mystère du labyrinthe et arriveront jusqu’à la sortie sans pour autant perdre quelques bras et jambes ? Quoiqu’ils veuillent, quoiqu’ils pensent, une seule et unique réponse est libre d’exister, et c’est un dessein pire que la mort.
Il s’agissait en vérité de Skandar et de Rose qui, afin d’atteindre la Cité d’Oppse en toute discrétion, se voyaient forcés de traverser les dédales souterrains, ces lieux interdits dans lequel les plus rationnels qui, punis par Oppse pour avoir enfreint ses règles, laissaient libre cours à leur imagination et devenaient des monstres vicieux et inhumains, à la force herculéenne et aux volontés propres à la rébellion. Personne ne voulait s’y aventurer, et Rose le savait aussi bien que quiconque d’autre. Or, elle était contrainte elle-aussi d’écouter les ordres qui lui étaient donnés, et d’obéir à son dieu. Tout avait commencé de manière si improbable … Qui aurait pensé que les choses iraient si loin ?
L’action avait débuté ce matin-même, à l’une des assemblées générales de la Confrérie Illuminée de Layca. Il ne s’agissait néanmoins pas de n’importe quelle assemblée générale, mais de l’assemblée qui allait décider de l’identité du prochain Bras-Droit de l’une des bienheureuses Elues de Layca, Rose. C’est finalement Skandar qui fut choisi pour porter ce lourd fardeau doublé d’un privilège digne de louanges, une décision très attendue qui n’a froissé ni surpris personne. A ce moment-là, le sourire éclatant de la Princesse des Souvenirs avait pris possession de tous, et une atmosphère chaleureuse voila le désespoir qui y avait bâti ses lieux depuis un certain temps. Car les temps troublés n’invitaient pas à la clémence : les serviteurs d’Oppse avaient dernièrement été vainqueurs de nombreuses batailles, et les Elus de Layca étaient persuadés qu’ils connaissaient à la lettre leur tactique et leurs secrets. Ils devaient très certainement avoir été informés par des traîtres. Mais qui pouvait donc être de mèche avec Astaroth et ses disciples ? Même Kamui lui-même n’avait pas la faculté de le découvrir, du moins, pas pour l’instant. Ainsi, une mission de très haut rang fit attribuée à la dernière Elue de Layca, qui restait la moins connue à ce jour. Il était vital de ne pas trop ébruiter l’affaire, et la présence d’une danseuse inconnue pouvait s’avérer fatale à ceux qui ne connaissaient pas son origine, ni même son existence. Son nouveau Bras-Droit était vaillant, compétent et il avait toutes les chances de protéger la délicate fleur qui n’était pas à la hauteur de partir dans le camp ennemi pour une mission si périlleuse en solo. Sans oublier ses pouvoirs qui allaient fort probablement être très utiles dans les souterrains … Pourtant, Bloody Rose avait ses doutes concernant les lieux à visiter, et une peur bleue sommeillait au fond de son cœur, au détriment de son courage. Elle se réjouissait de passer du temps avec Skandar, mais à quel prix ? Recherchant son obstination profondément dissimulée, elle se jura de préserver les secrets de Kamui au-delà des oreilles curieuses d’Oppse, et commença son voyage avec la ferme intention de découvrir la fissure qui fait fuir l’eau du vase. Une telle occasion de prouver son allégeance une fois pour toutes ne se présentait pas tous les jours, elle devait la saisir tant qu’il était encore temps. Rougissant rien qu’en pensant à l’innocente récompense qui pourrait lui être donnée, Rose balayait le trouble qui habitait son esprit afin d’allumer la flamme fougueuse du courage. Elle avait promis à Kamui de revenir saine et sauve, en possession ou connaissance du point de mire. Toute l’érudition qu’elle avait acquise au court de ce séjour allait être minutieusement testée. Si, par malheur, elle ne s’acquittait pas de sa quête, elle mourrait en étant tâchée de honte, et reviendrait à la Forteresse oiseuse et insignifiante, car Layca ne tolérerait aucune négligence, et ne ferait preuve de miséricorde que lorsqu’il vaincra une fois pour toutes Oppse et la totalité de son armée. Une telle ne chose ne pouvait se produire, car l’attente superfétatoire était bien trop oppressante, bien trop frustrante pour une élue. Il appartenait à Bloody Rose de faire la lumière sur ces sombres évènements avant qu’Oppse et ses disciples terrifiants ne prennent le pouvoir de ce monde. Tout reposait à présent sur leurs frêles épaules …
Et c’est une chose que n’est pas prête d’omettre Bloody Rose. Sous son masque opalin d’assurance se cache une peur bleue de ces lieux, et ses yeux jadis bruns, qui avaient, avec le temps passé en ces lieux, viré au cramoisi, ne peuvent tout simplement pas s’empêcher de jeter des regards furtifs vers l’étrange eau écarlate. Est-ce une illusion, ou la réalité ? S’agissait-il de sang ? Fuyant cette vue nauséabonde, la danseuse attirait son attention vers le fameux pseudonyme dont on avait oublié de lui faire part. Bloody Rose, est-ce une funeste plaisanterie, ou une incompréhension incongrue de son don ? Cela avait peu d’importance, il l’a révoltait toujours autant. Il y avait une partie d’elle, enfouie sous son enveloppe de porcelaine qui se laissait entraîner dans la cruauté rien qu’à la vue morbide de ce mystique liquide vital. Ou étaient-ce d’autres éléments qui animaient l’incendie de son pouvoir ?
- Je me demande bien pourquoi ces ignobles serviteurs d'Oppse tiennent ces pauvres gens enfermés ici ... Pensez-vous qu'un séjour ici est une sentence adéquate ? Ne devraient-ils pas plutôt construire un donjon, beaucoup plus favorable à leur rédemption, sans pour autant sombrer dans la folie ?
L'ingénuité de la fleur ne laissait pas l'ombre du doute: elle était aussi pure qu'elle le prétendait ... Approximativement, bien sûr. Et, tandis que ses pupilles immenses scrutaient les ténèbres optiques et imaginaires des lieux, le silence presque anodin fut percé par un long hurlement ininterrompu venant de la voie qu’ils empruntaient. Au premier abord, Rose voulut se diriger vers sa source pour aider la personne qui semblait en danger, mais son timbre et le caractère qu’il dégageait ne prédisait aucun effroi ni demande d’aide de sa part. Loin de là, il leur interdisait d’aller plus loin, à moins qu’ils n’aient la volonté de se mesurer à lui. Il faisait vraisemblablement partie de ceux qui avaient désobéit aux règles imposés par Oppse. Et il trahissait peut-être la présence d’individus qui avaient la faculté de non seulement compromettre la rentabilité de leur mission en diminuant la discrétion qu’ils se sont jurés de soutenir, mais aussi de les attaquer s’ils continuaient. Or, personne n’avait le droit de se mettre en travers de leur chemin.
- Qu'était-ce donc ? Un prisonnier ?! Murmura Rose, qui, sous l’effet du choc, avait saisi la main de Skandar et la serrait avec une fougue non dissimulée. Tournant furtivement sa tête vers lui, elle le fixa longuement en silence. La finesse de ses traits illumina sa terreur, et l'encouragea de continuer. Elle se devait, en tant qu'Elue de Layca, de garder son sang-froid, et ce même dans de telles circonstances. Si ce n'est pas elle qui montre l'exemple à son Bras-Droit, qui en sera capable ? Desserrant son emprise, elle attendait que son effroi s'amenuise avant de continuer. Peut-être n'a-t-il pas encore perdu son âme ... S'il abhorre Oppse, il ne rejettera pas des serviteurs de Layca, non ? Nous pouvons toujours cultiver l'espoir qu'il nous laisse passer sans faire intervenir la force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Le chemin qui mène à l'enfer est pavé de bonnes intentions [Skandar&Qui?]   Lun 19 Mar - 4:50

Un jour de congé. C’était quoi cette expression ? Ce mot même, congé ? Elle n’aimait pas n’avoir rien à faire, ce n’était pas dans ses habitudes. Et cela l’énervait, malheureusement le chat n’était pas là pour qu’elle s’amuse avec et pas dans le sens pervers du terme espèce d’obsédé ! Loreleï n’avait toujours pas digéré le fait qu’il l’ai entrainé dans un traquenard avec des espèce de zombie intuables, pour ensuite venir lui annoncer la bouche en cœur que tout ceci n’était qu’un test. Elle était passée à deux doigts de le tuer lentement.

Elle soupira en remettant une mèche de cheveux derrière son oreille. A force de déambuler dans la ville sans but elle avait finie par atterrir dans les dédales de la cité. Ça c’était une ambiance qui lui plaisait et qui pour le coup refléter parfaitement son état d’esprit.

Cependant un détail l’alerta, un bruit de pas, et ce n’était pas les siens, parce que jusqu'à preuve du contraire elle n’avait que deux pieds et non quatre. Et ça parlait haut et fort en plus. Des proies ? Sa déité, son maître lui enverrait-elle de l’occupation ? Si c’était ça elle ne l’en remercierait jamais assez.

D’un pas souple, la tueuse russe aux yeux de glace s’avança en direction de ses futures proies. Un homme et une femme. Mais quelque chose clochait avec eux deux. Comme tout prédateur qui se respecte, elle sentait quand ses proies pouvaient devenir de potentiel prédateurs pour elle. Et c’était ce qu’elle sentait en elle la. Seulement, elle entendit distinctement la jeune femme parler d’Oppse en mal. Elle devait faire quoi au juste ? Lévi était injoignable quand a son « marionnettiste » il était parti en vadrouille elle ne savait où.

Elle prit donc la décision de s’approcher quand même. « Ne te fie pas aux apparences, ils sont aussi dangereux l’un que l’autre », voilà ce qu’elle pensait à l’ instant même où elle glissa une lame sous la gorge de la jeune femme.


- Добрый вечер, небольшие мышь, fit-elle de sa voix froide

Une des habitudes que refusait d’abandonner Loreleï c’était de parler dans sa langue. Oh bien sûr, elle parlait le langage universel mais elle refusait d’abandonner cette langue. C’était celle de son enfance, c’était son frère qui lui lisait une histoire le soir pour l’endormir, sa sœur qui lui chantait une comptine en la coiffant le matin. . Et puis parler sa langue lui donnait un point d’ancrage dans cette vie totalement folle qu’était devenue la sienne.


- Puis-je savoirrrrr ce que font deux adorrrrateurrrrs de Layca dans cette cité ? Demanda-t-elle d’une voix polie mais froide.

Après tout ce n’était pas parce qu’elle menaçait d’égorger la fille qu’elle devait se montrer grossière n’est-ce pas ?


- Vous allez tout me dirrre sinon je fais un autre sourrrirrre a la молодая девушка

Et pour prouvez qu’elle ne mentait pas elle appuya légèrement la lame sur la gorge blanche qui laissa échapper une goutte de liquide carmin. Son visage ne laissait transparaitre aucune émotion, et ses yeux mauves restaient de glace face à la goutte carmine qui s’écoulait. Froide, elle était totalement étrangère aux émotions, tellement retranchés dans sa tour d’ivoire qu’elle ne s’intéressait plus à rien.

- J’attends, малые любопытный мышь.


Traduction:
 

Excuse:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Le chemin qui mène à l'enfer est pavé de bonnes intentions [Skandar&Qui?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Upgrade Gilet D'Enfer
» Canon feu d'enfer / batterie tonnerre de feu
» Le p'tit bonhomme de chemin, d'un futur retraité.
» [RP] La où mène l'ennui..
» L'Enfer du Jeu - 11/11/11 et suivant - Colomiers
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ RPs en cours-
Sauter vers: