AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Une petite incantation démoniaque ? [PV Kurk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Une petite incantation démoniaque ? [PV Kurk]   Dim 13 Nov - 12:05

Une semaine. Ça doit être à peu près le temps qui s'est écoulé depuis mon arrivée dans ce nouveau monde. Nouveau monde ça sonne bien je trouve ! J'ai l'impression d'être un colon au XVIeme siècle ! C'est quand même génial ce qui m'arrive ! Je sens que je vais me plaire ici ! Si j'ai bien compris on a été envoyé là pour se battre au nom d'une divinité, dans mon cas Oppse. Tout en haut de la hiérarchie, c'est un élu primordial euh mince comment il s'appelle déjà ? Bon c'est pas grave... En tout cas je suis normalement aux ordres d'un élu nommé Stramoine dont on m'a fait un portrait plutôt étrange et de son bras droit Kurk. Il faudrait que je songe à me présenter à eux un de ces jours... Et je pourrais en profiter pour essayer de savoir comment je pourrais grimper quelques échelons. Non mais vous m'avez vu ? Franchement je mérite mieux que d'être un simple pion !

Enfin ce matin il fait beau et mon logement (de fonction ?) est impeccablement rangé. C'est le jour idéal pour visiter les environs ! Je fais un rapide tour dans la salle de bain, après une bonne douche pour me réveiller, je m'enroule dans une serviette le temps de décider de ma tenue. Le choix est vite fait étant donné que je n'ai rien d'autre que la tenue que je portais à mon arrivée et une petite robe que m'a passé une voisine que j'ai rencontré trois jours auparavant. Elle est très sympa d'ailleurs, c'est elle qui m'a expliqué la majeur partie de ce que je sais sur la cité d'Oppse. J'élimine vite l'option robe, parce que pour crapahuter dans la forêt c'est pas très pratique... Je sors donc dans la rue affublée d'un short en jean et d'un tee-shirt blanc sur lequel est dessiné une girafe orange et bleue. Je ne prends pas le temps de m'arrêter manger un petit quelque chose, à vrai dire cela ne me viens même pas à l'esprit. Je vais surement mourir de faim avant midi mais c'est pas grave...

J'ai encore du mal à me repérer dans les rues de la cité. Je tourne en rond quelques minutes avant de passer devant une étrange maison en verre. Je m'arrête quelques secondes pour admirer mon reflet. Ma chevelure bouclée tombe en cascade sur mes épaules, ma jolie petite frimousse, resplendit sous le soleil et honnêtement je suis super mignonne dans ce short. Ah lala et dire que j'aurais pu perdre tout ça en atterrissant ici ! Bref passons... Une dizaine de minutes plus tard, je franchis les portes de la cité.

Devant moi se dessine un sentier de terre qui semble s'enfoncer au plus profond de la forêt. Je décide de m'en éloigner un peu et de vagabonder au milieu des arbres. C'est étonnant, il a y vraiment une grande variété de ses végétaux de bois. Des chênes, des conifères, des buissons et même des arbres fruitiers. Et la plupart ont l'air extrêmement vieux. Je me balade pendant près d'une heure guidée par mon seul instinct.
Étant petite j'adorais grimper aux arbres, c'était chouette cette sensation d'être géante et de dominer le monde une fois arrivé au sommet, alors qu'en réalité la branche la plus haute était à peine à trois mètres au dessus du sol. J'ai envie de retrouver cette impression ! Je veux pouvoir contempler la cime des sapins et regarder les nuages de plus près ! Oh oui ! Dans un élan je me précipite vers le plus haut des arbres qui m'entourent et commence à gravir les branches. Je n'avais jamais vu un arbre comme celui là, autour d'un épais tronc, s'organisent des rangées de branchages de telle façon que l'on croirait qu'il a été prévu pour être escaladé. C'est presque trop facile... Je m'assoie sur une branche haute. Quelques feuilles vertes me cachent la vue, je les dégage d'une main pour admirer le panorama. A ma droite j'aperçois la cité, elle parait toute petite ! Je ne pensais pas m'être autant éloignée. A l'opposé s'élève une petite colline, sur laquelle j'aperçois une sorte de ruine en pierre ancrée dans une falaise. Je me demande ce que ça peut-être. Mais plus pour longtemps ! C'est décidé j'y vais ! De toute façon j'ai du temps devant moi. Je m'attache les cheveux en deux couettes avant de descendre de mon pied d'estale.

Alors c'est simple tout droit vers la gauche ! En théorie c'est simple, mais seulement en théorie. Essayez de vous repérer dans une forêt et vous comprendrez... Après une longue errance j'atteins enfin mon but ! Face à moi se dresse une sorte de vieux temple recouvert de mousse et de lierre orné de statues pour le moins déconcertantes... A l'entrée deux d'entre elles ont l'air de monter la garde. L'une représente un homme possédant de longues griffes et des oreilles poilues, le visage est très abimé, l'autre semble être une femme (ou une femelle étant donné que je ne suis pas sure que ce soit un être humain...) pourvu de cornes biscornues. Brrr s'il ne faisait pas jour, je me serais enfuie en courant ! Mais ma curiosité est plus forte. J'entre donc. La pièce est ronde et au centre une stèle de pierre ronde semble servir de table. Juste derrière je vois un autel richement décoré qui ne m'inspire pas vraiment confiance et au dessus un gros trou dans le plafond. Il n'a pas l'air d'avoir été causé par l'usure mais bien d'avoir été taillé dans la roche. Mais grâce à ça la pièce est assez lumineuse, même si les hauts feuillages tamisent légèrement l'éclairage. L'ensemble n'a pas l'air d'être très stable, les murs sont tout fissurés, j'ai l'impression que se sont les statues sur les bords qui soutiennent le plafond. Des torches sont disséminées ça et là accrochées par des charnières de fer. Tout à l'air assez vétuste et abandonné. En plein "farfouillage" dans ce qui ne me regarde pas je remarque des inscriptions sur le sol que je n'arrive pas à déchiffrer. La déco est vraiment très particulière... Serais-je dans un temple sataniste ?! Whaa je ferais mieux de ne pas trainer ici ! Au moment où je me décide à quitter les lieux, j'entends un bruissement de feuilles et des bruits de pas. Mince ! Ça doit être un des fidèle de cette secte secrète ! Sans réfléchir je me réfugie derrière un imposant taureau de pierre auquel il manque une jambe. L'inconnu est maintenant tout près. J'entends presque sa respiration. De peur de me mettre à découvert je n'ose jeter un œil, pourtant ce n'est pas l'envie qui me manque !

Je me redresse d'un bond. Là un truc ! Je sens un truc dans ma nuque ! Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce c'est?? Qu'est-ce que c'est ?!! Je hurle et me précipite hors de a cachette. Une bête je suis sure que c'est une bête ! Si ça se trouve c'est un scorpion venimeux ou pire un cafard ! Je le sens glisser sous mes vêtements. Ça y est je l'ai ! Je l'ai ! Aha !! D'un geste précis j'agrippe la chose qui s'est introduit sous mon tee-shirt et la jette à terre avant de balancer mon pied dessus de toutes mes forces. Ou plutôt : je m'explose le pied contre le sol, faisant vibrer tous les muscles de ma jambe. Et ça fait mal. Doucement je retire mon pied afin de vérifier que la bestiole est bien morte.
C'est une brindille.
Je viens d'assassiner sauvagement une petite brindille... Je soupire. Je me suis inquiété pour rien ! Soulagé je me laisse tomber sur la table. Je tourne la tête vers l'entrée. Ah ! J'avais oublié que je n'étais pas seule ! Bravo je viens de passer pour une parfaite imbécile ! En plus si cette personne fait partie d'une secte satanique il aurait fallu que je sois un peu plus prudente... Mais pour le moment le plus important est de faire bonne impression. J'essaie de reprendre un air naturel. Voilà on croise les jambes et on sourit.

"Hum... Heu bonjour !"

Revenir en haut Aller en bas
Kurk
Notre Viril à tous

Notre Viril à tous ☙
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Une petite incantation démoniaque ? [PV Kurk]   Ven 18 Nov - 22:45

    Ca y est, je suis Bras Droit ! Youhou, des piles de papiers, des trucs à gérer, un(e) Stramoine à remettre dans le droit chemin de l’hétéresexu… Ah mais j’y pense, il/elle l’est déjà ! Mais n’a pas eu de chance.

    Attendez, je suis un mâle ! Et un beau en plus. Mmh. Faudra que je prenne garde à mon gentil Elu. Sinon ma virilité risque d’en prendre un coup. Ouais, et donc, qui dit montée en grade, dit pleins de jolies choses à gérer en plus, mais ça me dérange pas tant que ça. Les Pions sont gentils, et de toute façon un coup de grunt dans les oreilles ça vous calme le plus réticent de ces sales petites bêtes. Des newbies comme on dirait dans un jeu de rôle. Mmh. Un jour j’organiserai un GN dans la forêt Claurofyl. Ah nan mais attends. C’est genre, une… TROP BONNE IDEE ! Comment je suis un génie. Merci, merci, envoyez les fleurs et les lettres d’amour, je ne garde que les sous-vêtements propres.

    Bref. Ce matin, je me lève en mode patate. Le mode patate, chers groupies, c’est quand on se traîne difficilement hors du lit pour prendre une douche d’une demi-heure affalé dans sa baignoire sans rien faire d’autre que de regarder le plafond sans conséquence aucune, car on est trop crevé pour faire autre chose de toute façon. Ca m’apprendra à me coucher si tard. A me coucher il y a une heure en fait.
    Mais bon, rock’n’roll ! La vie est belle, le soleil brille, et le café attend. Café ! Youpi, grand mot du matin. Café, café, café. En tenue d’Adam je me pose devant mon mug rempli du liquide bouillant, que je bois noir, sans ajouter de sucre. Je mange deux croissants, puis je me tourne vers ma merveilleuse garde-robe. Bonjour, garde-robe. Comment allez-vous ce matin ? Jetant un coup d’œil au dehors, je me dis qu’il fait chaud. J’opte donc (pour passer incognito vous comprenez) pour un simple jean et un marcel noir. Parce que le marcel me va diablement bien, vous savez. Et enfin mon bon vieux cuir rouge me suit, parce que faut pas déconner. Et ma guitare d’amour.

    Bon, me voilà dans la rue. Je fais quoi maintenant ? J’ai des trucs à faire au fait ?
    Je remonte dans ma chambre et je vois qu’en fait ! j’ai du courrier. Et oui, je l’avais pas vu en sortant de chez moi, c’est un peu bête. En fait, j’ai qu’une seule lettre. Et quelle lettre ! Un joli truc tout rose avec des cœurs, que m’envoie mon Elu(e) fraîchement nommé(e). J’ouvre, je lis. Ah, une petite Pionne ? YA UNE SEMAINE ? Mais, mais, elle est peut-être déjà morte ! Elle est peut-être déjà convertie chez Layca ! Ou pire… Elle a peut-être déjà été remarquée par Astaroth.
    Bon, c’est pas que ça urge, mais faut trouver cette gamine !
    Je traverse la ville, et je m’arrête. Je sais même pas où elle est. Le pénible souvenir de Lovely remonte à ma mémoire, et je me dis qu’il vaudrait mieux lire scrupuleusement la lettre, voir si description il n’y aurait pas. Oh, oh ? Jeune, air malicieux, cheveux bruns. … Quoi c’est tout. Ingrid. C’est pas un nom de vieux ça ?

    Bon, ben je me mets à arpenter la ville (à force ils ont tous l’habitude) en demandant qui avait vu Ingrid. On se serait cru dans un vieux film américain. Oh darling, j’ai perdu Ingrid ! Ne t’en fais pas, on la retrouver ! Puis j’arrive devant un truc en verre, on me dit l’avoir vu tourner comme un lion en cage dans le coin sans savoir où elle allait. Je me dirige enfin vers les portes de la cité… Et les gardes viennent de changer. BORDEL. Bon, ben je décide de suivre ma super intuition pas féminine. Voyons. Le bon petit pion débutant apprend à visiter les environs de la cité. Une jolie jeune fille qui vient d’arriver, où irait-elle ? Bon, ben on va commencer par la forêt. C’est pas comme si c’était là où j’ai perdu mon pion précédent, mais heu… Si.
    Je regarde sur le sol meuble du chemin. J’ai jamais été doué pour pister les gens. Alors je décide de marcher là où le vent me portera où je suppose qu’un petit pion va. Au temple bizarre au beau milieu des arbres dont personne n’a jamais trouvé l’utilité réelle. Je sais juste que j’y ai sauvé une sorte d’esprit un jour et que ça m’a permis d’obtenir ma guitare chérie.
    J’arrive donc sur le lieu, et j’y vois personne. GREAT. Je fais demi-tour, et là j’entends un cri de vierge effarouchée se faisant attaquer par une souris. Stop, second demi-tour. Un machin pas très haut bondit hors d’une pierre ou d’un truc derrière lequel elle était visiblement dissimulée. Je la regarde. Elle me regarde. Elle se sent carrément stupide. Elle l’est d’ailleurs. Mais elle est choupinoute, alors j’attends qu’elle parle un peu. … Bonjour ?


    « … Bonjour. T’es Ingrid ? »

    Je ressors ma lettre, et je trouve que son signalement correspond bien à la gamine qui me fait face. En plus, elle a une tête à s’appeler Ingrid. Je sais pas pourquoi, mais je le sens bien. Je range la lettre dans la poche de mon cuir.
    « Je vais donc prendre ça pour un oui ! »
    Je m’approche d’elle et je lui sers la main avec un sourire.
    « Allez fais pas cette tête, je mords pas (enfin pas dès la rencontre). Je suis Kurk, Bras Droit de Stramoine, ton Elu. Et je t’ai cherché une bonne partie de la matinée, donc t’es bien gentille et tu ne bouges pas trop loin de moi, s’il te plaît. »
    Je commence à marcher dans la direction opposée, vers la cité. Elle me suit.
    « Donc, Ingrid. T’es arrivée quand ? Comment ? T’es pas trop perdue ? »
    Ouais, les questions du protocole c’est chiant. Je décide de paraître un peu plus laxiste.
    « Et, demande-moi ce que tu veux hein. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une petite incantation démoniaque ? [PV Kurk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Screen] Petite réunion chez Kokinette
» [Collection Membre] Ma petite collection.
» [RESOLU - Script] Création d''une petite fenetre de menu.
» Petite présentation partielle de ma piètre personne...
» Je me ferais bien 1 petite partie moi!!!!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ RPs en cours-
Sauter vers: