AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 A la lumière des astres et des lucioles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shanoa
Sleeping Beauty

Sleeping ✾ Beauty
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: A la lumière des astres et des lucioles   Dim 12 Fév - 16:35

Le soleil déclinait lentement pendant que les ombres s’allongeaient tout autant. Shanoa s’assit près du tronc de l’arbre. Les lumières bleutées commençaient à devenir visibles et cela réchauffa quelque peu son cœur glacé. Depuis quelques temps déjà, venir en ce lieu lui était des plus reposants. Il n’y avait que peu de personnes qui venaient à cet arbre. Les imposantes réunions étaient rares. La jeune femme s’approcha des lumières les plus proches du sol et s’amusa à les effleurer du bout des doigts pour les voir s’éteindre sous le toucher. Dès qu’elle s’éloignait quelque peu, ces lumières reprenaient leur teinte bleutée éclatante et elle recommençait. Ce jeu enfantin et presque puéril lui permettait de ne pas perdre toute son innocence et donc ne pas devenir folle ou vide.
Elle s’assit près d’une énorme racine et regarda la cité qui s’étendait à l’Ouest. Cependant, un bruit attira son attention. Elle se releva précipitamment et scruta l’obscurité colorée. Un deuxième bruit plus proche le fit se mettre en position de combat. Son tatouage prit la même teinte que l’arbre.

« Qui est là ? Montrez-vous !»


Malgré le fait qu’elle soit dans la cité, Shanoa ne voulait prendre aucun risque. Car après tout, pour tous, elle était la femme au cœur de glace, à la limite de la méchanceté, du mépris et de l’indifférence. D’ailleurs, cette image lui convenait à merveille puisqu’on la laissait tranquille. Et puis elle connaissait le boss alors…
Le bruit se fit entendre une nouvelle fois. Mais à quelques racines de Shaona. Cette dernière se retint de pousser un cri. Son dos s’illumina de plus belle. L’origine des crissements faillit être réduite en cendre par son pouvoir. Seulement elle ne l’utilisa pas. L’arbre et sa magie. L’atmosphère « hautement magique ». Elle ne voulait prendre aucun risque.
Elle s’approcha lentement en éteignant son tatouage quand une souris sortit des racines et piqua un sprint vers un lieu plus accueillant où une folle brune ne déciderait pas de vous réduire en rôti. La jeune femme ne put retenir un cri de surprise et bascula en arrière. Elle se retrouva par terre, totalement ahurie sans vraiment savoir quoi faire. Sa réaction lui parut d’un coup bien stupide et surtout disproportionnée. Elle resta assise quelques instants, le temps pour elle de reprendre ses esprits et surtout de reprendre un rythme respiratoire normal.
Le noir ne la dérangeait pas, à vrai dire cela lui rappelait des moments de bonheur, où elle était à l’abri dans le ventre maternel. Le noir silencieux. Car si son ouïe percevait quelque chose que sa vue ne pouvait déterminer, la panique s’emparait d’elle et tous ses cauchemars lui revenaient. Ainsi, même un rongeur pouvait la mettre dans tous ses états.
Finalement, elle se releva lentement en s’aidant d’une racine puis épousseta ses vêtements, salis par la terre, tout en regarda les taches de lumières qui entouraient l’arbre. Des ombres apparaissaient et disparaissaient. Cet endroit pouvait être chaleureux et bienfaisant tout autant qu’il pouvait être angoissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A la lumière des astres et des lucioles   Dim 18 Mar - 16:56

Une belle journée qui commence, un beau ciel bleu comme on les aimes et Timothy ne savait pas quoi faire et marchait dans les rues de cette ville, et moi, comme toujours, je le suivais, on fit un grand tour de toute cette magnifique ville, et a la fin de la journée, nous sommes tombés sur un grand arbre. Et de petites lumières s'allumaient au fur et a mesure que la nuit arrivait. Le petit ne pût pas s'empêcher d'aller voir ca de plus près, je le suivis donc et alla me poser sur une branche peu loin de lui pour le surveiller. Et lui s'amusait a pousser et toucher ses petites lucioles qui se baladent autour de l'arbre.

« Qui est là ? Montrez-vous !»

Moi je me suis retourné et je suis allé voir ce bruit d'un peu plus près. Le blondinet n'avait surement pas entendu et continuait a jouer avec les lucioles. De mon coté, je vis une femme au longs cheveux foncés. Elle me paraissait plutôt louche, je m'approchais lentement d'une ou deux branches pour mieux l'observer, et gardait toujours un oeil rivé sur Timothy. J'entendis un leger bruit, cela ne venait pas du coté du petit garçon. Quand la femme poussa un cri et tomba en arrière. Timothy tourna la tête a alla voir ce qui se passait, en restant discret pour espionner.
Il se faisait tout petit, enfin plus qu'il l'était deja, de mon coté, je m'envola et alla me poser, discrètement, derrière cette femme, elle ne me repéra pas, mais Timothy oui, il se retint de pousser un cri, il n'avait pas du repérer que j'avais disparu, ce pauvre enfant ne supporte pas que je m'éloigne de lui... C'était triste pour moi, ca limitait mon espace de vol a moins de 3 metres de lui. Enfin. Il me fit signe de revenir. Je ne fit que m'éloigner de lui d'un saut vers la femme. Notre blondinet s'approcha lentement de moi, mais aussi de la femme, il était tout près de moi, et rien que pour continuer a l'embêter, d'un sourire narquois — malgré le fait qu'il soit impossible a un oiseau de sourire, c'était un sourire mental —, j'alla me poser a coté de la main de l'inconnue.

Timothy poussa un long sifflement et s'empressa de m'attraper, et je me laissais faire. Tandis que, maintenant remarqué par la femme, il fut obligé de la saluer. — et par l'occasion d'engager une discussion avec quelqu'un, car parler a un oiseau, c'est monologuer... —

" Euumh... Bonjour, comment allez vous ?"

Sortit-il avec une toute petite voix, les yeux baissés pendant qu'il me plaçait sur son épaule.

[HRP] Desolé j'ai été un peu long, pour une réponse très courte en plus, mais t'en fait pas, je compte m'améliorer ! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Shanoa
Sleeping Beauty

Sleeping ✾ Beauty
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A la lumière des astres et des lucioles   Jeu 22 Mar - 18:23

Les lumières bleues et les étoiles donnaient l’impression d’être en concurrence, chacune voulant être plus brillante que les autres. Ces deux lumières mélangées donnaient un effet enchanteur. On aurait dit des centaines et des centaines de bougies dont la flamme brillait devant une grande tapisserie noire, menaçant à chaque instant de l’enflammer. Quant aux lucioles, elles virevoltaient au gré du vent. Shaona ne put s’empêcher de sourire lorsque ces centaines lumières se reflétèrent dans ses yeux. Grâce à ces quelques instants de magie, et après l’épisode de la souris, elle se sentit enfin tranquille et s’assit même sur une racine comme elle l’avait fait quelques minutes plus tôt, avec cependant beaucoup plus de sereine. Rester calme était le plus important. Ici, rien ne pouvait lui arriver.
Un bruissement de feuille attira son attention. Quelques lumières bleutées s’éteignirent au passage d’un étrange oiseau qui voletait de branches en branches, et qui, s’approchant lentement de la main de la jeune femme, ne semblait pas apeuré. Sa stupéfaction fit bien vite place à l‘incompréhension lorsqu’un gamin, sortit de nulle part, sauta sur l’oiseau pour le récupérer. Voir apparaitre un enfant sous l’arbre à lucioles alors qu’elle y pensait être seule, fit se lever précipitamment la jeune femme. Elle recula légèrement pour laisser quelques mètres entre eux. Une appréhension la fit regarder fixement l’enfant. Depuis combien de temps était-il là ? L’avait-il vu se ridiculiser lorsqu’elle avait chuté ou avait-il simplement décidé de faire une promenade nocturne ?


" Euumh... Bonjour, comment allez-vous ?"

« Bonsoir serait plus approprié à cette heure. »


Shanoa avait dit cette phrase avec son habituel ton tranchant qui &tait très très désagréable. Elle avait répondu à ce qu’elle pensait être une faute de langage. Elle se surprit à penser que « ces enfants n’avaient définitivement aucune éducation ». Mais si on réfléchissait quelques instants, elle n’était pas totalement une adulte et possédant pourtant un certain maintien. Tout ceci s’embrouilla quelque peu dans sa tête. Après quelques secondes de réflexions contradictoires, elle se rendit compte du fait qu’elle n’avait toujours pas répondu au blondinet qui attendait toujours une réponse d’après le silence qui régnait. Du moins le déduisit-elle.

« Hum… Nous dirons que cette soirée était magnifiquement calme avant votre venue. » Elle était réticente à l’idée d’engager la conversation. Mais maintenant que la magie de l’instant avait été brisé, à quoi bon essayer de ramasser les morceaux ? « Et vous-même ? Au fait, à qui ai-je… L’honneur ? »

Toujours être cassante, voire méchante. Pour se défendre, cela était une nécessité. A part cet endroit étrange, ce damier gigantesque, elle n’avait connu aucun autre monde. Et aucun des jours qu’elle avait passé dans celui-ci ne la réjouissait. A dire vrai, elle n’arrivait toujours pas à comprendre pourquoi elle, une enfant morte avant de voir le jour, qu’Oppse avait décidé de sauver pour lui redonner vit dans un autre monde et pour qu’elle se batte en son nom. Tout ceci la dépassait. De même, son passé la déstabilisait. Elle n’en avait aucun, ou du moins pas très long. De temps en temps, Shanoa entendait des brides de conversation où chacun parlait de son « avant », et à chaque fois, un sourire triste étirait lentement les lèvres de la jeune fille.
Une légère brise vint mettre un terme à ces réflexions futiles tout en faisant frémir ses cheveux. Elle scruta plus attentivement le blondinet qui lui faisait face et l’oiseau qu’il tenait. Il était plutôt petit, blond bien sûr et un étrange bandage sur l’œil gauche. Ce dernier élément l’intrigua quelque peu. Plusieurs questions se bousculèrent dans sa tête. Mais ce n’était pas vraiment le moment de sauter sur lui pour lui faire dire ce qu’elle voulait savoir. Quant à l’oiseau, noir et jaune, il n’avait rien de bien extraordinaire. Juste qu’il semblait avoir… Une conscience. Ce qui était plutôt dérangeant.


« Que faites-vous ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A la lumière des astres et des lucioles   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la lumière des astres et des lucioles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Lumière
» 4.0.1 et tangibilité de la Lumière
» Le pouvoir et la lumière sont en toi(Libre)
» [Software] Jeux Bonus d'après BIONICLE 1, le Mask de Lumière. (y compris un test de "Toa" )
» Probléme d'annulation de script lumière avec la portion de code stop script
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ RPs en cours-
Sauter vers: