AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Sea, Cat and Sun ♪ [PV Xiao Mao & Jay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamui
Administrateur innocent ۩ Guide des âmes perdues

Administrateur innocent ۩ Guide des âmes perdues
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Sea, Cat and Sun ♪ [PV Xiao Mao & Jay]   Mer 13 Juin - 14:44

La mer au nom de l'océan porte les messages des passagers audacieux des rivages calcinés. Les maux se perdent dans l'écho des palabres incertaines calligraphiées d'une main tremblante. Abandonné à cette étendue infinie, le temps pour seul compagnon éternel, elle s'agite et s'offusque comme les femmes vivent une vie intrépide. Capricieuse répondant au doux titre d'infans, elle ne ploie devant quiconque. Certains s'obstinent à croire qu'ils ont un jour sur la dompter, connaissant chaque recoin de cette étendue géométriquement inébranlable. Les fous s'y assignent en un calvaire interminable, risibles créatures qui au gré de leurs périples de la marée mettront un terme à leur vie si loin des rivages de leur existence. L'éclatante dissonance d'un monde ne répondant qu'au seul appel des éléments. Les quatre piliers de la Terre s'outragent et s'embrasent en une valse destructrice, donnant vie aux mythes les plus effrayants. Titans d'un univers aquatique où la faune et la flore sous-marine perdurera éternellement loin des yeux de l'Homme. Fabuleux mystère d'une réalité encore bien inconnue aux yeux de tous. Mais de tout ceci, mémoire humaine ne se rappellera que des courtes trempettes éhontées qui ne font que donner à cette étendue mirifique qu'un air de souillure. Entachée par ce traitement abjecte, l'eau dans un renouveau assassin n'a de cesse de tenter de se faire chaque jour plus belle. Un secret qui ne tient que d'elle, l'océan se veut le plus splendide, reluisant d'une lueur insoupçonnées sous les rayons ancestraux des cieux. Chaque seconde lui offre la parure des plus grands seigneurs, brillant de milles éclats pour ne se faire chaque fois qu'un peu plus aguicheuse et entreprenante. Elle faire miroiter à nos yeux émerveillés la surface d'un rêve merveilleux. Qui sous ses illustres apparences ne regorge très certainement que des choses improbables et dangereuses.

Car la plus grande merveille de l'océan de ce monde est que jamais personne ne saura ce qui pourrait en provenir. Sauf peut-être Belzeneff...

Prendre une profonde inspiration et se laisser porter quelques instants par le ressac d'une houle apaisée d'un après midi baigné de la chaleur solaire. Odeur saline. Lagon océanique d'un bleu profonds. L'astre incandescent accroché au firmament d'une toile céleste tapissé du duvet cotonneux des nuages. Une brise érodée par une touche subtile d'iode. Nul ne peut sciemment aller contre l'ampleur et la grandeur de cet univers abyssal.

Fouler le sable, les souliers abandonnés quelque part au loin sur cette plage éveillée par le seul appel de la nature et de la faune locale. Je lâche sans ménagement la besace que j'avais emmené jusqu'en ce lieu. Je profitais de cet instant de calme pour rassasier mon âme de cette vision. Il n'y avait pas à dire, ce monstre de Belzeneff avait très certainement créé l'un des mondes les plus abjectes, mais son goût pour les vraies essences de la Terre semblait indéniable. Les paysages se profilaient aussi agréables que ceux dépeints dans les écrits humains. Une harmonie paisible qui ne laissait présager à personne qu'en ces lieux une guerre éternelle brûlait ces contrées d'un feu aride.

Un soupir m'échappe. Pourquoi donc penser à tout ceci quand cette journée promettait d'être différente de ces scénarios de guerre ? Observant le sac échoué à mes pieds, je me laissais choir sur le sable pour m'y asseoir confortablement. La chaleur du soleil réverbérée sur la plage procurait une douce chaleur qui laissait présager une journée ensoleillée. Le moment idéal pour faire plaisir à l'une des plus jeunes recrues de Layca.

Je défais tranquillement la lanière de cuir de cette sacoche en toile pour en retirer un objet invoqué quelques heures plus tôt à la Forteresse. Un sourire tendre étire mes lèvres à l'idée de voir la mine émerveillée de cette petite tête blonde. Tirant sur les bords rétractés de cet amas de plastique coloré, je trouvais enfin la petite valve transparente qui me permettrait de gonfler cet objet improbable. Fouillant un peu plus, je trouvais aussi un maillot invoqué la veille. Un rire m'échappe, presque nerveux.

- Qu'est-ce que je ne ferai pas pour lui faire plaisir...?

Glissant ma main sur mon front, un sourire amusé sur le visage, je tirais sur la montre à gousset cachée dans la poche de mon pantalon. Observant les aiguilles puis successivement le soleil, je ne pouvais qu'en conclure que l'heure du rendez-vous ne saurait tarder.

Je fermais les yeux un instant pour me remémorer la mine euphorique de James. Ce petit bout de chou n'avait eu de cesse depuis quelques jours de réclamer une activité autre que celles auxquelles il a d'habitude accès au sein de la Forteresse. Pour un petit garçon de son âge, les murs de notre demeure doivent être d'un ennui mortel. C'était alors au regard du calme récent régnant au sein des Oppsédés, qu'une idée m'était venue. J'avais alors pris quelques jours pour invoquer les objets nécessaires à notre petite promenade, et ce n'était qu'hier qu'au détour d'un couloir, j'avais annoncé à Jay qu'une surprise l'attendrait sur la plage le lendemain.

Posant mon regard sur l'horizon, j'avais bon espoir que ce petit ange puisse satisfaire ses pulsions joueuses, et profiter de ce paysage offert au mieux. Je n'avais désormais plus qu'à attendre la venue de ce petit démon aux allures angéliques qui ne tarderait très certainement plus. Et de toute évidence, espérer que tout se déroule au mieux...

Car ce monde à l'image de l'océan recèle de grands mystères. Une journée de bonne augure pourrait n'être au final que le théâtre d'un nouveau bain de sang. Si bien caché du regard des autres, les adversaires n'ont jamais de cesse de tramer à chaque seconde le piège qui mettrait fin à cette lutte infernale. Et la journée pourrait être la plus belle, rien ni personne ne nous protégerait d'un assaut ennemi.

Il n'y avait plus qu'à prier.

_________________
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    We each begin in innocence
    We all become guilty
    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sea, Cat and Sun ♪ [PV Xiao Mao & Jay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Hors-Sujets] une bd du genre xiao-xiao
» DW6 Empires - Nouveaux Costumes
» Petite Nouvelle :)
» Nouveau Jeu: Runaway
» Xiaoyu
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ RPs en cours-
Sauter vers: